Dites-nous comment votre rejeton réagirait et gagnez un city-trip.

Contrôler la pression de ses pneus est un jeu d’enfant. Mais imaginons que votre fiston ou votre fille doive s’en charger chaque mois. Comment réagirait donc la prunelle de vos yeux ? Avec surprise ? Colère ? Bonheur ? Enthousiasme ? … Placez sa réaction imaginaire dans le phylactère (autrement dit : la bulle !), postez-la sur notre mur digital et partagez-la avec vos amis. Notre jury récompensera l’envoi le plus original par un city-trip d’une valeur de 500 € !

Le concours débute le 15/10/2017 et se termine le 31/12/2017.

C'est une blague ou quoi ? Non de pneu !
Oui c'est ça après tu vas me dire pneu mieux faire mdr
non seulement tu ne manques pas d'air, mais en plus qu'est-ce que ça me gonfle!
Que le grand Cric me croque si je n'y arrive pas !
C'est quoi ce truc!!!!!!!
Ok ! mais n'oublie pas qu'il faut bientôt ressortir les pneus hiver !
Et après je la lave et je vais au ciné d'accord?
Désolé je pneu pas, J'ai aqua-poney :-)
Ok si j'ai droit à un petit frère !
et pa ! ca marche pas ! je souffle dans le pot d'echapement et ca marche pas !
PFFFFFFFFF je suis crevé
ca ne sert a rien .... en plus il n'y que le bas qui est dégonflé !
c'est toujours moi la roue de secours ....
Ça me gonfle de faire çà
C'est ça... Et après tu me diras "pneu" mieux faire...
je gonflerai tes pneus, en échange j'accepte les sous que tu vas économiser
Attend maman je vais chercher ma malette de docteur
Où est le port USB ?!
Moi je déteste allé à l'école
maman,t'es qu'une dégonflée!!!
Ah non, pas encore des devoirs. J ai assez bossé aujourd'hui !
Grrr, moi j' aime pas......
C est pour ton bien,comme tu oublies toujours c est pas faute de te le rappeler
Formidable!! S'ils partent, je vais pouvoir jouer un peu plus sur la console !
Tu manques pas d air
Hein! J’sais pas faire ça!
Oh man j’ai la flemme demande à mon frère!
Pour éviter le pire, je vais surfer sur Recytyre! T inquiète je gère Daron!
La pression? Ça veut dire la dureté? Je peux faire ça moi? Ok! #Lorenzo 9 ans
Controler la pression des pneus? un jeu d'enfants
Ok mais alors c'est moi le chef de la maison !
C'est pas interdit de faire travailler les enfants ?!
Ok, mais alors tu me laisses conduire la voiture :)
Tu veux qu'j'emmène maman au restaurant aussi ?
Tu t'souviens c'que tu m'as répondu quand j'ai voulu 1 glace hier ? Bah voilà !
Ma maîtresse à l'école, elle a dit que c'était pas à moi de faire ça !
Je veux bien le faire mais tu m'achètes un camion de pompiers alors !
Et pour St Nicolas, c'est moi qui dois me déguiser peut-être ?
C'est aujourd'hui? Je peux?
Super ! passe-moi le petit truc, je vais aussi vérifier la profondeur des pneus
Ouèèè, attends, je vais bientôt avoir fini mon jeu...
Papa, viens, je vais te montrer comment on fait ! c'est fastoche !
facile
C'est pas moi, c'est lui !
MOI, contrôler la pression des pneus ? Papa, t’es vraiment un feignasse !
Gonfler tes pneus ? Papa… à force, c’est toi qui me gonfles !
Mon papa a 2 mains gauches, donc c’est moi qui contrôle la pression des pneus.
Maman, tu veux un BON conseil ? Tes pneus... vérifie-les toi-même !

Recytyre vous envoie chaque mois un SMS gratuit : un rappel vous invitant à contrôler la pression de vos pneus. Ainsi, vous êtes certain de ne jamais oublier. Abonnez-vous GRATUITEMENT sans plus attendre !

Plus d'info

Service SMS gratuit !

OK

Trois raisons

Une pression des pneus correcte n’offre que des avantages !

1. Votre conduite est plus sûre

Des pneus mal gonflés offrent moins de confort de conduite, une moindre adhérence et ils augmentent la distance de freinage. Le risque de dérapage est également plus grand. Dans certains cas extrêmes, ils peuvent même provoquer une crevaison. Une pression des pneus adéquate vous garantira une meilleure tenue de route et vous permettra de rouler en toute sécurité !

2. Vous aidez l’environnement

On pourrait comparer le gonflage d’un pneu de voiture à celui d’un pneu de vélo : un pneu correctement gonflé vous permet de pédaler moins et - donc - de dépenser moins d’énergie. Si chaque automobiliste gonfle correctement ses pneus chaque mois, nous économiserons ainsi tous ensemble quelque 80 millions de litres de carburant. Soit 350 kilotonnes d’émissions de CO2 en moins. Un exploit, car pour réduire d’autant nos émissions de CO2, il faudrait compter sur 40.000 hectares de forêts. Autrement dit : près de 6% de la superficie totale des forêts en Belgique. Une pression correcte de vos pneus vous garantira également que ceux-ci s’useront moins vite. Conséquence : ceux-ci devront être mis au rebut moins rapidement.

3. Vous économisez jusqu’à € 300 par an

La consommation de carburant et l’usure ont également une influence sur votre portefeuille. La pression de vos pneus est inférieure de 20% par rapport aux recommandations ? Sachez que leur longévité sera réduite de quelque 25%. Si la pression est inférieure de 30%, leur durée de vie diminuera même de moitié. Avec à la clé des frais plus importants et plus fréquents. De plus, votre voiture (ou votre moto/vélomoteur) consommera moins de carburant si ses pneus sont correctement gonflés. Cela fait vite une belle différence... financière.

6 maxi-conseils de nos mini-experts

1. Contrôlez la pression de vos pneus à froid.

- Cela veut dire que vos pneus n’ont pas roulé depuis au moins 2 heures ou qu’ils ont parcouru moins de 3 km à vitesse modérée.
- Vous n’avez pas le temps de laisser vos pneus refroidir et vous souhaitez toutefois les gonfler ? Ajoutez dans ce cas 0,3 bar à la pression recommandée.
- Autre conseil : contrôlez par ailleurs régulièrement la pression de votre roue de secours. Et ne dégonflez jamais un pneu à chaud.

2. Mesurez la profondeur de sculpture

- Lors de sa première utilisation, un pneu été standard a une profondeur de sculpture de 8 mm. Il commence à s’user dès cet instant.
- Tant que la sculpture conserve une profondeur de 4 à 5 mm, tout va bien.
- À partir de 3 mm, cela devient dangereux, surtout en cas de chaussée mouillée. La distance de freinage s’agrandit au même rythme que le risque d’accident. Si votre pneu a une profondeur de 1,6 mm seulement, le risque d’accident sur chaussée mouillée est même 3 fois plus grand.
- De surcroît, le minimum légal s’établit en Belgique à 1,6 mm. Au-dessous, vous risquez donc une amende. Pourtant, une étude récente révèle que près de 400.000 véhicules circulent en Belgique avec un profondeur de sculpture de moins de 1,6 mm.* Irresponsable !
- Dans le cas d’une profondeur de 0,5 mm, vous avez même jusqu’à 7 fois plus de risque d’accident !
* Chiffres de Pneuband, parus dans une étude de l’IBSR et Traxio, novembre 2016

3. Voici comment contrôler l’usure de vos pneus

La meilleure solution est encore de passer dans votre centrale de pneus ou chez votre garagiste. Ce sont des spécialistes qui disposent des outils de mesure appropriés. Mais vous pouvez aussi vérifier par vous-même.

BIEN : introduisez une pièce de monnaie dans l’une des rainures de la bande de roulement et répétez l’opération sur d’autres rainures.

- Une pièce de 1 euro pour un pneu été. Les étoiles gravées sur le bord sont visibles ? Il est temps dans ce cas de remplacer le pneu.
- Une pièce de 2 euros pour un pneu hiver. Si le bord extérieur argenté dépasse de la rainure, le pneu est usé.
- Attention : si une pièce de monnaie s’avère le moyen le plus facile, ce n’est pas pour autant le plus précis !

MIEUX : examinez le témoin d’usure.

- Le témoin d’usure est un petit pavé de gomme d’une épaisseur de 1,6 mm. Il est habituellement incrusté au fond des canaux longitudinaux. Dès que ce témoin devient visible au niveau de la bande de roulement, le pneu a atteint la limite légale d’utilisation et doit être remplacé.
- Certaines marques optent pour le principe inverse : c’est la disparition du témoin qui signale l’usure. Dès que cet indicateur disparaît, il est ainsi temps de remplacer votre pneu. D’autres encore utilisent des chiffres comme indicateur.
- Où trouver ce témoin sur un pneu ? Repérez sur la bande de roulement l’un des marqueurs suivants : le sigle TWI (tread wear indicator), le logo de la marque ou encore un triangle.
- C’est plus difficile que prévu ? Demandez conseil à un spécialiste du pneu.

PARFAIT : utilisez une jauge de profondeur.

- Une pièce de monnaie ou un témoin d’usure ne seront toutefois jamais aussi précis qu’une jauge de profondeur.
- C’est un outil super pratique que vous pourrez vous procurer à prix modique dans les centres auto ou les centrales à pneus. Il vous permet de mesurer la profondeur des rainures en divers endroits du pneumatique, conformément à la législation.

4. Remplacez vos pneus à temps

À savoir lorsque :
- la profondeur de la gomme est inférieure à 3 mm – si celle-ci est inférieure à 1,6 mm, c’est même urgent ;
- la différence entre la profondeur des rainures principales de deux pneus montés sur un même essieu dépasse 5 mm.
- le pneu présente une usure anormale (par ex. usure uniquement au centre ou aux épaules de la bande de roulement)
- le pneu est abimé et présente par ex. une coupure ou une crevasse
- le pneu n’est pas conforme aux prescriptions du constructeur automobile

5. Pneus été en été, pneus hiver en hiver

- Si vous continuez à utiliser en été les pneus hiver, plus souples, la gomme se détériorera très rapidement du fait de températures élevées.
- En hiver, c’est exactement l’inverse : la gomme des pneus été se détériore car le caoutchouc durcit et perd en grip. Changez-les donc à temps !
- Important : en Belgique, les pneus hiver ne sont pas légalement obligatoires, mais c’est bel et bien le cas dans certains pays limitrophes. Logique, les hivers y étant bien souvent plus rigoureux. Songez-y si vous partez par ex. à l’étranger rejoindre les pistes de ski.

6. Faites un geste pour la nature: le label pneus équipant les nouveaux pneus vous y aidera

- Certains l’appellent label éco ou label énergie, car la décision de doter chaque pneu d’une étiquette s’explique avant tout par le souci d’atteindre une efficacité énergétique accrue et donc de diminuer l’impact sur l’environnement.
- Ce label détaille les performances du pneu sur le plan de la résistance au roulement (consommation de carburant), l’adhérence sur sol mouillé (une adhérence accrue favorise une distance de freinage plus courte, même sur chaussée détrempée) et d’émissions acoustiques (bruit de roulement externe).
- Tout comme pour un frigo ou une machine à laver, il existe des catégories, la lettre A indiquant les meilleures prestations et G les moins bonnes.
- Pour sélectionner le pneu optimal pour votre voiture, nous vous recommandons de demander conseil à votre spécialiste en pneus.

C’est aussi simple

Contrôler chaque mois la pression de vos pneus ? Avec un manomètre, c’est un jeu d’enfant. Découvrez ici la vidéo instructive pour savoir comment vous y prendre. Mais attention : les pneus ont tendance à chauffer durant la conduite, de sorte que leur pression augmente. Veillez donc à contrôler la pression de vos pneus ‘à froid’.

Au fait, saviez-vous que vous pouvez (faire) contrôler et gonfler gratuitement vos pneus dans la plupart des stations-essence ? Ou qu’une pression des pneus optimale se situe entre 2 et 2,5 bars pour une voiture classique équipée de pneus normaux ? Et qu’une pression trop faible n’est pas la seule à avoir des conséquences néfastes ?

Il en va de même pour une pression trop élevée. La pression recommandée par le fabricant est le plus souvent indiquée sur le flanc de la portière côté chauffeur ou sur le clapet d’essence. Si ce ne devait pas être le cas, vous la retrouverez à coup sûr dans le manuel d’instructions de votre véhicule.
À noter : plus la température est basse, plus la pression mesurée le sera également. C’est pourquoi nous vous conseillons d’ajouter 0,2 bar de pression supplémentaire en hiver.

Testez ici vos connaissances

Répondez à ces 5 questions !

Que savez-vous des pneus et de leur pression ? Testez maintenant vos connaissances en participant à notre quiz ! Pour bien vous y préparer, nous vous conseillons de parcourir ce site.

1. Quel impact une pression inférieure de 20% a-t-elle sur la durée de vie d’un pneu ?




2. Quelle est la profondeur de rainure idéale d’un pneu ?




3. Le chauffeur idéal contrôle chaque mois la pression de ses pneus. Mais dans la réalité, combien d’automobilistes le font vraiment ?




4. Chaque pneu est muni d’une étiquette. Quelle information retrouve-t-on sur ce qu’on appelle aussi ‘label énergie’ ?




5. Que fait Recytyre ?




Votre score: /

Un grand merci pour votre participation !

N’oubliez surtout pas désormais de contrôler chaque mois la pression de vos pneus. Vous aurez à présent compris toute l’importance de ce geste pour votre sécurité, la nature et votre portefeuille.

Inscrivez-vous au service SMS gratuit afin de recevoir chaque mois un rappel.

Vous aimeriez en savoir encore plus ? Consultez dans ce cas l’enquête que l’IBSR et Recytyre ont réalisée en 2016. Et profitez-en pour partager votre résultat avec vos amis !


“Un papa se fait copieusement réprimander par son fiston”

Les parents en prennent sacrément pour leur grade dans nos vidéos. Amusant, mais le message communiqué par la prunelle de leur yeux n’en est pas moins sérieux. Regardez ci-dessous les spots de la campagne.

Enquête

Les pneus et la sécurité : il y a une certaine conscientisation, mais pas encore de comportement correct.

Une étude* récente menée par Recytyre en collaboration avec l’IBSR a révélé quelques conclusions frappantes.

Ce qui surprend d’emblée, c’est que les automobilistes ont des connaissances fort limitées quant aux pneus. Quelques résultats illustrant ce constat :

- La moitié d’entre eux ignorent quelle est la pression optimale de leurs pneus.

- Près de 8 Belges sur 10 n’ont pas la moindre idée de ce que signifient les marques que l’on retrouve sur les pneus pour la portance ou l’indice de vitesse.

- 3 Belges sur 4 ne connaissent pas le label pneus. Seul 1 sur 3 sait que la profondeur minimum légale des rainures doit atteindre 1,6 mm. Pourtant, cette limite représente déjà un danger majeur, surtout en cas de chaussée détrempée !

- La moitié des chauffeurs n’empruntant pas souvent leur véhicule n’estiment pas nécessaire de (faire) régulièrement contrôler leurs pneus. Et lorsqu’ils le font, seuls 55% ont conscience que c’est une erreur de contrôler la pression des pneus après avoir roulé plutôt qu’avant.

En dépit de ces maigres connaissances, plus d’1 Belge sur 4 est d’avis que des pneus usés peuvent être la cause d’un accident. De plus, 80% des automobilistes ont conscience qu’il est dangereux de rouler avec des pneus usés.

Le Belge a donc bien conscience de l’urgence de la situation pour la sécurité de tous. Il connaît les risques inhérents, mais n’agit pas ou se repose sur d’autres, à savoir son garagiste. Quelques exemples frappants :

- 1 conducteur sur 3 ne contrôle pas lui-même ses pneus.

- La moitié ne vérifie même pas leur état d’usure.

- Et près de 2 sur 3 ne mesurent pas eux-mêmes la profondeur des rainures.

- Bref, en termes de comportement correct, nous sommes encore loin du compte.

Découvrez ici les résultats en un clin d’œil. Ou découvrez-en plus ici dans notre communiqué de presse.

* enquête en ligne sur les pneus et la sécurité routière, IBSR, 2016.

À propos de Recytyre

 

Recytyre organise et gère la collecte et le recyclage des pneus usés en Belgique dans le respect de l’environnement. Pour ce faire, l’organisation collabore avec les différentes autorités compétentes et de nombreux autres partenaires : les fabricants de pneus, les points de collecte tels que les centrales de pneus, les concessionnaires automobiles, les garages …

Pour en savoir plus, surfez sur recytyre.be.